Untitled design.jpg

Coin lecture

Saint Augustin a écrit “Le monde est un livre et ceux qui ne voyagent pas n’en lisent qu’une page.” Cette simple citation illustre parfaitement la philosophie Bleu Nomade. Sortir, voyager, rencontrer, essayer, vivre. Ces quelques mots ne sont finalement pas qu’une citation jetée en l’air. Ces quelques mots sont une recommandation. Un livre, c’est un moyen de voyager, pendant quelques minutes, voire quelques heures. C’est un moyen de découvrir d'autres régions, des modes de vie, des courants de pensée. Chez Bleu Nomade, chaque occasion est bonne pour se plonger dans quelques pages, penser à autre chose. C’est pourquoi nous souhaitons mettre en place ce club de lecture. L’idée est simple; quelques fois par an, nous allons vous présenter trois ouvrages qui valent - selon nous - la peine d’être lus. Alors commençons!

IF YOU MEET THE BUDDHA ON THE ROAD, KILL HIM - Sheldon B. Kopp

Thèmes: psychologie, développement personnel

Résumé
: Nous nous sommes tous demandés, un jour, pourquoi nous étions sur terre, ce que nous y faisions. Dans son ouvrage, le Dr. Kopp analyse les différentes manières que les gens ont afin de tenter de répondre à ces questions, en cherchant les réponses au fond d’eux-mêmes plutôt qu’en comptant sur un gourou. L’auteur insiste sur le fait que, pour vivre pleinement, nous devons laisser tomber les concepts de perfection et de contrôle, et accepter l’incertitude de la vie.

L’auteur: Le Dr. Sheldon Bernard Kopp était un psychologue clinicien et auteur de livres destinés à renforcer l'estime de soi du lecteur. Le Dr. Kopp, qui a pratiqué à Washington pendant 35 ans, a écrit 17 livres. Une grande partie de ses ouvrages était destinée à guider les lecteurs à trouver une importance dans leur vie. Il est également l’auteur de « An Eschatological Laundry List - A Partial Register of the 927 Eternal Truths », une liste de 43 vérités à découvrir ici.

Citation préférée: We must live within the ambiguity of partial freedom, partial power and partial knowledge. Thus, all the important decision must be made on the basis of insufficient data. Traduction: Nous devons vivre dans l’ambiguité d’une liberté partielle, d’un pouvoir partiel et de connaissances partielles. Ainsi, toutes les décisions importantes sont prises sur la base d’informations insuffisantes.

Vous pouvez commander votre copie ici ou dans votre librairie préférée, comme le Rat Conteur à Neuchâtel!

UN MONDE D’INEGALITES, L’ETAT DU MONDE EN 2016 - Sous la direction de B. Badie et D. Vidal

létat du monde 2016.png

Thèmes: géopolitique, scène internationale, politique internationale

Résumé
: Depuis son lancement en 1981, l’état du monde scrute et accompagne les mutations de la planète. Cet ouvrage est destiné à celles et ceux qui veulent comprendre les conflits actuels dans le monde. Sous la direction de B. Badie et D. Vidal, des auteurs spécialisés offrent au lecteur une explication aux problèmes actuels. En 2015, l’ouvrage traitait des conflits, entre guerres ethniques et guerres des cartels. La version 2016, quant à elle, cible les inégalités dans le monde. Comment appréhender et mesurer ces inégalités, qu’elles soient économiques, politiques, sociales, raciales , sexuelles ou encore culturelles? Pourquoi les institutions internationales échouent à atteindre leurs objectifs? vous trouverez dans ce livre quelques débuts de réponses. Je vous conseille également la lecture de la version 2015, pour celles et ceux qui cherchent à comprendre les guerres actuelles. L’ouvrage comprend notamment un dossier cartographique. 

L’auteur: Bertrand Badie est professeur des universités à l’Institut d’études politiques de Paris (Sciences Po), auteur de nombreux ouvrages phares sur les relations internationales. Dominique Vidal, journaliste et historien, auteur de nombreux ouvrages sur le Proche-Orient, est spécialiste des questions internationales. Les deux auteurs sont également entourés de spécialistes et d’équipes de recherche qui contribuent chaque année à l’élaboration des ouvrages « l’état du monde ».

Passage marquant: "48 ans d'espérance de vie pour un Sierra-Léonais, 84 ans pour un Japonais (...) Le London health Observatory montre un énorme décalage des espérances de vie à Londres, entre l'East End, plus pauvre, et la partie Occidentale de la ville: à Tottenham, on peut compter vivre 71 ans et à Queens Gate, 88 ans...De manière imagée, la même source indique que, lorsqu'on prend le métro londonien d'est en ouest, la statistique fait perdre, à chaque station, un an d'espérance de vie à ceux qui y résident."

Vous pouvez commander votre copie ici.ou dans votre librairie préférée, comme le Rat Conteur à Neuchâtel!